Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par jielka

L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET

Tout autour du grand pré où paissent les taureaux,
Les gardians se rassemblent
Ce sont huit cavaliers formant l’abrivado,
Un triangle vivant poussant les animaux 
dans les rues du village…
 

De jeunes jouent à les ralentir
Et à les effrayer : un jeu à leur image
Où tout est toléré. Véritable délire

On sort de nulle part pour exciter les bêtes
Et si quelqu’un trébuche, les bêtes le piétinent.
Mais l’on s’en soucie peu car c’est là qu’est la fête.

L’abrivado résiste et tient bon malgré tout ;
Les chevaux sont costauds, les cavaliers agiles,
Et malgré les folies des jeunes casse-cous,
On mène le troupeau jusqu’au coeur de la ville.

                                               d'après Vette de Fonclare

 

L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
L'ABRIVADO à la FÉRIA DE CÉRET
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article